top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAndrew

Le Ohaw

Dernière mise à jour : 25 juin 2023

Les Aïnous cuits leurs ingrédients en mijotant, rôtissant et bouillant. Par ailleurs, l'un de leur repas de base - nommé ohaw - est préparé en faisant mijoter de la viande ou du poisson avec des légumes sauvages comme base. Il s'agit d'un repas qui occupe une place particulièrement importante parmi les plats traditionnels.


Ohaw signifie "chaudron" en langue Aïnoue, ce qui se caractérise par sa cuisson dans un chaudron en bois.


Il y a différentes sortes de ohaw selon les ingrédients, comme le cep ohaw (soupe de saumon), le pukusa ohaw (soupe de pukusa) et le kam ohaw (soupe de viande). En accompagnement, il y a du sayo (mil bouilli, millet japonais et autres céréales) et du rataskep (légumes sauvages bouillis jusqu'à ce qu'ils soient secs). La viande et le poisson sont brochés et grillés, ou consommés crus à certaines saisons.


L'ohaw le plus commun est principalement composé de poissons, nottament de saumons et de maquereaux atka. L'animal est d'abord pêché, puis cuit selon une méthode de cuisson traditionnelle Aïnoue appelée "Horof". Il s'agit d'une méthode pour embrocher un poisson entier et le faire griller sur un chaudron ouvert.

Repas traditionnel Aïnou
Ohaw

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page